vendredi 6 avril 2012

A la découverte des cours et des passages de Paris et le pork pie d'Hélène

C'est avec grand plaisir que je retrouve Hélène et ses garçons, une nouvelle fois à Paris, pour ces errances qui me plaisent tant. Enfin "errances", pas vraiment, car Hélène sait toujours quel quartier de la capitale elle désire nous faire découvrir. Moi, je suis et je regarde ;o)
C'est aussi avec une grande joie que je retrouve ma copine Marielle qui vient partager notre balade.


Nous avions tous rendez-vous, à la station Ledru-Rollin, puis Hélène nous a entraînés le long de la rue du Faubourg Saint-Antoine
Comme à son habitude, Hélene pousse les portes pour voir ce qu'il se cache derrière et souvent nous sommes agréablement surpris. Suivez nous...
Nous découvrons des endroits où il fait bon vivre, loin de la fureur de la grande capitale.

Le long du faubourg certains beaux bâtiments attirent notre regard, comme celui-ci qui abrite "Les ateliers de paris". Des ateliers de couture apparemment.

Une pause pour recharger les batteries, indispensable !!
Dommage ce n'est plus l'heure du petit déjeuner.

Nous continuons à fureter ici et là dans des courettes pleines de charme.
Regardez à droite ce tronc d'arbre !! on dirait un couple enlacé. Je n'ai pas pu déterminer si c'était une sculpture ou un simple tronc de forme original.
J'ai aimé la déco de cette vitrine d'un restaurant sûrement indien.

Cette cour est très belle. Un havre de paix dans cette ville tumultueuse. Elle cache l'arrière d'une librairie.

Elle abrite aussi cette belle vitrine, un ancien restaurant peut être ? Le bâtiment était hélas fermé.

Nous entrons dans le Passage du Chantier (merci Marielle pour les infos) où se trouvent encore beaucoup de boutiques de menuisiers ébénistes.







Puis nous arrivons dans une cours au nom bien connu et qui nous rappelle notre enfance...
La cour des Shadocks
Vous les reconnaissez ces bestioles toutes rondes ? Ils nous accueillent avec leur regard curieux.
Cette cour abrite plusieurs ateliers dont celui de créateurs de figurines. Celles ci-dessus sont bien connues, elles font la promo d'une boisson aux fruits.
Et ces lapins ? sûr que vous les connaissez aussi. DAAAAAAAAAAAA ;o)

Quittons la cour des shadocks...

...pour entrer dans une autre toute aussi charmante.
Elle abrite un petit restaurant, il me semble, avec une jolie terrasse cachée par les plantes et une fresque au balcon.
Un "Paris" hors du temps !!

Une autre cour, avec une autre maison pleine de charme.

Entrons dans la cour des 3 frères, pour en découvrir deux.
Le premier court à perdre haleine avec son "caddies", alors que son grand frère lui court après.

Ces cours sont vraiment agréables car elles sont joliment aménagées et agrémentées de plantes et fleurs.
Retour sur le faubourg avec ces immeubles plein de charme eux aussi.

Certains détails attirent mes yeux et mon viseur ;o)

Comme cette belle porte ancienne.

Ou cet atelier de tapissier.

Et ce restaurant, témoin des "bougnats", ces auvergnats immigrés à Paris et qui distribuaient le charbon tout en étant limonadiers.
Nous poussons une nouvelle porte, et Oh surprise !! j'ai l'impression d'être à Copenhague. Ces couleurs, ces vélos, ça me rappelle des souvenirs. Amusant !!
J'aimerais avoir ce genre d'endroits chez moi pour me prélasser avec un bon livre.

Continuons notre errance. Le nom de ce passage nous attire, pourquoi ?
L'architecture de ces bâtiments est superbe, j'aimerais connaitre leur histoire.

Nous nous octroyons une pause shopping car la vitrine de cette boutique est bien trop attirante.
Une belle brochette de filles, non ?

Le quartier est charmant avec plein de vitrines assez jolies...

Nous sommes en face du marché Saint Martin. Les anciennes arcades du marché de 1879 ont été insérées dans le nouveau bâtiment.
Nous avons faim, mais nous voilà Passage Brady où Hélène veut nous faire déjeuner.
Ce passage regorge de restaurants Indiens...
...mais c'est au "Pooja" que nous nous installerons. Je me régale avec mon lassi à la mangue et ce cheese naan. Très bon choix d'Hélène ce restaurant.
 Nous avons quasiment tous choisis des plats différents, mais ils sont aussi bons les uns que les autres. Une bonne adresse à noter.

Je crois que vous avez assez marché pour aujourd'hui, enfin c'est surtout que le billet est assez long ;o)
Je garde la suite de notre périple pour le billet suivant. Mais avant de vous quitter je voulais faire un clin d'oeil à Hélène pour la remercier encore de cette belle journée. Voici donc sa recette de pork pie qu'elle avait réalisée dans un grand plat. J'ai été ravie de cuisiner pour la première fois un genre de pâté en croûte et surtout de découvrir la pâte au saindoux. Merci Héléne.


Le Pork Pie Géant d' Hélène

Ingrédients :                                              




- Huile d'olive


- 1 oignon rouge, haché finement


- Les feuilles de quelques brins de thym,


- 400g de saucisses de porc de style anglais de bonne qualité ou, à défaut de chipolatas de bonne qualité également (je n'aime pas la chair à saucisses, j'ai donc haché ensemble 800g d'épaule de porc avec 600 g de poitrine fraîche)


- Une pincée de quatre-épices


- Muscade fraîchement moulue


- 1 œuf battu


Pour la pâte :


- 150 g de saindoux


- 500g de farine ordinaire


Préparation :


1. Préchauffez le four à 180°C. Dans une poêle, faites chauffer un peu d'huile d'olive et faites suer les oignons. Après 3 minutes, ajoutez le thym, laissez cuire pendant 2-3 minutes, ou jusqu'à ce qu'ils soient tendres, puis retirez du feu.


2. Mettez la graisse dans une casserole avec 250ml d'eau et une cuillère à café de sel. Amenez à ébullition. Pendant ce temps, tamisez la farine dans un bol, puis faites un puits au milieu. Versez le mélange de saindoux et mélangez jusqu'à ce qu'elle forme une pâte. Laissez reposer jusqu'à ce qu'elle ait suffisamment refroidi pour pouvoir la toucher mais qu'elle soit encore chaude.


3. Mettez la pâte en boule et enveloppez-la de papier film. Vous la sortirez du film au fur et à mesure de l'utilisation. Avec environ 2/3 de la pâte, foncez vos petits moules (j'ai utilisé une plaque de moules à muffins en métal ... Résultat impec !) Poussez bien la pâte dans le fond des moules afin d'être sûr qu'il n'y ait pas de poches d'air. Laissez dépasser un peu de pâte de chaque moule. Réservez le reste de pâte.

4. Dégagez les saucisses de leur peau et mélangez la viande avec les oignons refroidis, le piment et une bonne pincée de noix de muscade, puis assaisonnez avec le sel et le poivre.
Répartissez dans les moules foncés, en appuyant bien vers le bas pour s'assurer qu'ils sont bien remplis.

5. Étalez la pâte réservée et découpez des cercles juste un peu plus grands que le diamètre de vos moules. Badigeonnez la pâte dépassant des moules avec l'œuf battu, puis placez un cercle de pâte sur le dessus. Appuyez sur les bords pour sceller, puis coupez l'excédent. Utilisez vos pouce et index pour pincer les deux pâtes et décorez en faisant comme de petites vagues. Utilisez un petit couteau pour découper un petit cercle de 1 cm de diamètre à la surface de chaque pâté.
6. Enfournez et faites cuire pendant 45 minutes environ, où jusqu'à ce que la pâte soit bien cuite. Si le dessus dore trop vite, couvrez d'une feuille d'alu . Retirez du four et laissez refroidir un peu, puis dégagez les pâtés de leurs moules avec un couteau. Laissez refroidir complètement avant de servir.


Voici le mien, dégusté en famille lors des piques niques du déménagement de l'oncle André.

A bientôt pour la suite de nos découvertes parisiennes.
Salut !!

15 commentaires:

  1. et ce qui est aussi très sympa, c'est de lire vos 3 billets, avec par ci par là, quelques photos semblables (mais très peu finalement), mais avec vos mots à vous, ce qui en fait 3 billets très différents ! j'espère que je pourrais te faire découvrir Lyon à ma façon, si tu y viens un de ces jours ! et puis pour finir, j'ai flashé sur le couple (ou pas) enlacé ! Merci pour vos découvertes Parisiennes, et à très vite, pour la suite ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'aimerais beaucoup découvrir Lyon avec toi Sandra !!! Promis je viendrais, mais plus surement à l'automne.
      Bises

      Supprimer
  2. Je viens de likre vos deux billets l'un apres l'autre, decidement, quelle belle balade. J'aimerais bien me joindre a vous un de ces jours, Helene est un guide formidable.
    Quant au pok pie, ca fait longtemps qu'il me fait les yeux doux celui la, un de ces jours je vais succomber.
    Des bisous et bonnes Paques.

    RépondreSupprimer
  3. Dire que je vais sans doute voir quelques jolis coins présentés d'ici peu, en mai. J'ai hâte!!

    Super pour ce magnifique billet qui se démarque, Marielle.

    Au plaisir de se voir, un de ses jours «dans pas long»... comme on dit si bien au Québec.

    Tourlou!

    Anne XXX
    Ville de Québec

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu vas voir Anne, c'est merveilleux Paris avec Hélène. Hélas je ne pourrais pas venir vous rejoindre.
      bises

      Supprimer
  4. marielle je recommence la promenade avec toi mais c'est un réel plaisir
    le temps semble s'arrêter dans les passages de Paris pour permettre d'en retrouver l'Histoire.
    passe un bon week-end pascal
    je t'embrasse
    alixe

    RépondreSupprimer
  5. Gracianne, on t'attend quand tu veux, tu le sais. SAndra, pareil ! ;o) Quant à toi, Marielle ... tu sais combien j'aime ces rendez-vous là ! ;o)
    Bisous
    hélène

    RépondreSupprimer
  6. C'est vraiment génial de voir vos photos sous un autre angle. La même balade avec un autre regard. Surtout ces détails qui vous échappent et pas à l'autre. Le plaisir du partage, tout ce que j'aime...
    Une balade à Lyon avec Sandra, ce serait chouette, non ?
    Ce pork pie géant est superbe ! j'attends l'occasion d'une grande tablée pour le réaliser.
    Bisous et bon week end

    RépondreSupprimer
  7. Superbe visite pour une amoureuse de Paris comme moi et qui se termine sur un passage que je connais bien pour avoir logé à côté plusieurs fois lors de mes séjours ^^ Cette recette me tente bien ! Merci pour la belle promenade qui donne des envies... très bon week-end pascal Marielle, bises.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

      Supprimer
  8. marielle mélo et jean-michel passez un bon dimanche de Pâques
    je vous embrasse

    RépondreSupprimer
  9. Paris vu par l arriére, une découverte amusante pleine de surprises en effet, jamais je n aurait cru que la cpitale pouvait prendre des airs de province.
    Bonne soirée
    Latil

    RépondreSupprimer
  10. Sympa cette balade dans Paris, moi en ce moment je ressors les guides de Paris pour les WE de soleil ;o)
    Bises

    RépondreSupprimer
  11. Bonsoir et bien une superbe balade je trouve
    Je ne connais pas trop PAris mais la foule me fait peur*
    je vois des bestioles bien sympathiques et des ruelles aussi très belles* Mais je reste chez moi au soleil du SUD
    je te souhaite une belle soirée

    RépondreSupprimer
  12. Merci, Marielle, pour cette très belle balade! J'aurais bien eu envie de vous accompagner!

    RépondreSupprimer