jeudi 19 septembre 2013

La torta caprese piquée chez Hélène avec du caramélia


Fin juin, nous avons eu le plaisir de recevoir à nouveau les maîtres de stage néo zélandais de Mam'zelle Mélo, Neil et Sue, ces passionnés de fromages. Il sont passés prendre le café un samedi après midi.

Pour l'occasion j'ai voulu essayer la torta caprese d'Alba Pezzone qui m'avait bien tentée sur le blog d'Hélène. Je l'ai réalisé avec le chocolat caramélia de Valrhona et recouverte avec une ganache avec ce même chocolat. Un vrai délice !! Je vous livre, copier-coller, la recette d'Hélène, parfaite comme d'habitude.


Torta caprese au caramélia

Ingrédients : 

 - 200 g d’amandes en poudre
- 150 g de beurre
- 200 g de chocolat noir
- 50 g de sucre semoule
- 50 g de sucre glace + 2 cuillères à soupe pour le décor
- 5 oeufs

Préparation : 

1. Préchauffez le four à th. 200°. Beurrez un moule à manqué (le mien mesure 20 cm. J'aime avoir un gâteau un peu plus haut que préconisé ...) et tapissez le fond d'un rond de papier sulfurisé que vous beurrez aussi.

2. Dans un saladier, mélangez les amandes avec le sucre glace. Faites fondre le chocolat au bain-marie avec le beurre.  Dans un autre saladier, battez les oeufs avec le sucre semoule au batteur électrique à vitesse maximale jusqu'à ce que le mélange devienne très mousseux et triple de volume. Je le fais dans mon Kitchen Aid, ça marche vraiment bien.

À l'aide d'une spatule, incorporez délicatement la poudre d’amandes aux oeufs jusqu'à ce que la pâte redevienne bien homogène, mais pas plus. Incorporez à cet appareil le mélange beurre-chocolat en mélangeant délicatement jusqu'à obtenir encore une fois une préparation homogène. Versez la préparation dans le moule. Enfournez à 200° pendant 5 minutes et poursuivez la cuisson à 160° pendant 20 à 30 minutes, suivant votre four et la taille du moule utilisé : la torta caprese doit rester fondante, surtout. Laissez le gâteau refroidir avant de le démouler et laissez-le reposer 2 à 3 h. Saupoudrez-le de sucre glace juste avant de le servir.



Tout en parlant de fromages (Neil élabore en ce moment un fromage au lait de biche), de la Nouvelle-Zélande, de Franche-Comté et de la France en général, nous nous sommes régalés avec ce gâteau.

J'ai testé d'autres bons gâteaux cet été dont je partagerais les recettes avec vous bientôt. Bises à tous


12 commentaires:

  1. Oh mazette comme ça a l'air décadent.

    RépondreSupprimer
  2. mmmm il semble excellent mais tu as rajouté un nappage après la cuisson ?... je suis vraiment tarte tu le sais... rire Marielle, je viendrais bien boire le café chez toi moi aussi !!! Mais à l'occasion j'essaierai la recette. Passe une très belle journée, je t'embrasse :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui Evelyne, j'ai ajouté une ganache, chocolat au caramel + crème.
      bises

      Supprimer
  3. des bises en passant vite ! Je repasserai lire. Pour l'instant, suis à la bourre pour sortir dîner chez des copains ... COmme d'hab ... J'ai un problème sévère avec l'heure, moi ...

    RépondreSupprimer
  4. La photo est insoutenable. On reconnait les gourmandes.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Que dis tu là ? Nous !! Gourmandes ??? ;o)

      bises

      Supprimer
  5. Ils reviendront tes neo-zelandais, si tu les recois aussi bien :)

    RépondreSupprimer
  6. Wouahhhh, un fromage au lait de biche ! !! Je suis curieuse moi la mère fromage que tu me donnes tes impressions si tu as la chance d'y goûter

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hélas Coco, je n'aurais pas la chance d'y goûter. ce sera apparemment un produit de grand luxe réservé à la Nouvelle Zélande et l'Australie (si je me souviens bien). Son élaboration n'était pas évidente. Dommage !!
      bises

      Supprimer
  7. Waow ! Toutes ces richesses comme ingredients, ca fait des merveilles, c'est sur !!! Et ta photo le dit aussi. ;-) Gros bisous, chere Marielle. 8-)

    RépondreSupprimer