mardi 7 février 2017

Les Dolomites : les Tre cimes et Cortina d'Ampezzo

Laissons le Lago di Misurina derrière nous et continuons à explorer ces magnifiques paysages.


Nous prenons la route qui serpente jusqu'au Tre Cime di Lavaredo. Il pleut, zut !!
Dans le petit camping qui se situe en bas de la route, nous découvrons ce magnifique petit van, qui a des airs de combi VW.



Nous arrivons au bout de la route,  jusqu'au Rifugio Auronzo. Le ciel est maussade mais la pluie a cessée.


Nous stationnons sur la partie réservée au camping-car. 
Il faut savoir que la route est payante, 24 € environ, mais l'on peut passer la nuit sur le grand parking à côté du refuge. L'endroit est très fréquenté, certains s'y font même déposer en Hélicoptère.






Nous décidons de faire une petite randonnée pour voir les Tre Cime malgré les nuages qui coiffent les sommets. En chemin, on admire la flore d'altitude.




Seulement voilà, à peine avions nous fait 700 mètres, jusqu'à une petite chapelle qui se situe sur le chemin, qu'une pluie battante se met à tomber. Il y a déjà du monde qui s'abrite sous les bords de la chapelle,  nous décidons donc de rejoindre le van, après tout, nous n'allons pas fondre ;o)
Mais 50 mètres avant le Rifugio, c'est la grêle qui s'invite et je peux vous dire que ça fait mal les grêlons sur la tête.
Nous nous abritons le long du bâtiment et attendons que cela cesse pour rejoindre le van. Nous sommes trempés !!



Le ciel enchaîne les accalmies et les trombes d'eau. Au bout d'une vingtaine de minutes, nous décidons de redescendre passer la nuit ailleurs.


Le paysage est mouillé mais si beau




Nous passerons la nuit sur un grand parking du côté de San Vito de Cadore et reviendrons visiter la très jolie ville de Cortina d'Ampezzo le lendemain sous un soleil radieux






Nous nous régalerons de délicieuses parts de pizza diverses, il sont forts pour cela les italiens ;o)


C'est le ventre bien plein que nous reprendrons la route.

A bientôt pour la suite, bises

9 commentaires:

  1. que c'est beau , même sous la pluie ! Cortina , je note pour une prochaine balade !!!! bises, papé

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Sans hésitation Papé !! C"est une très belle région
      bises

      Supprimer
  2. C'était vraiment pas de chance pour cette rando :-(
    Vous n'avez pas trouvé de la bonne Péroni à la place de la Kwak ? ;-)

    Vivement la suite

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Nous sommes pas au top pour les bières italiennes ou allemandes. Pas comme en Irlande ;o)
      bisous

      Supprimer
    2. Bonne idee a redescendre (mon signe de main a toi aussi !!) avec toute cette pluie. Les rues et les batiments du village sont si belles/beaux avec le ciel d'azur au-dessus. Et pour le pizza ... vive l'Italie et les Italiens !!! Bisous de plus. 8)

      Supprimer
  3. Merci pour ton passage chez moi !!! L'Italie nous l'avons faite plusieurs fois, ... mais jamais avec le C.C. On étudie un programme. Je vois que Papé et En route Simone viennent te rendre visite !!! Super. Bises.

    RépondreSupprimer
  4. Que c'est beau la montagne ! Pas de chance d'avoir été mouillé mais vous êtes vraiment parfaitement équipés. Je suis impressionnée et cela me donne envie de voyager comme vous. C'est une grande liberté de dormir là où on le souhaite et bien moins casse-tête que d'organiser un circuit avec des nuits d'hôtel à réserver... Bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Faire sécher les vêtements mouillés dans le van n'est pas si évident !! et trouver un lieu pour la nuit est quand même un peu casse tête, bien que nous soyons aidé par l'application Park4night qui est une mine d'or pour les voyageurs comme nous.
      Mais c'est vraiment la liberté ce genre de locomotion et on s'amuse beaucoup ;o)
      bisettes ma jumelle

      Supprimer
  5. Les orages violents sont les aléas des balades en grande montagne ! Vous en avez eu votre compte, donc ... ;-)
    Dis donc, avec la pizza, c'est de la bière italienne, qu'il faut boire ! Je ne connais pas ces coins. Il faudra qu'on aille découvrir ça un jour.
    Bisous
    Hélène

    RépondreSupprimer