mardi 18 juillet 2017

"The" Carrot Cake de la Burren Perfumery

Avant de vous emmenez au Danemark, où nous avons passé nos vacances cet été, nous repartons en Irlande.
Plus précisément dans cette belle région du Burren, faites de monts pelés et de cailloux.
Un retour en arrière pour illustrer une recette que l'on m'a demandée





Un peu perdue au bout d'un chemin "presque" introuvable, se trouve un très charmant établissement.
Une parfumerie, une savonnerie aussi et un fabriquant de thés et tisanes. Bref, ils réalisent des produits avec les herbes sauvages du Burren et avec celles qu'ils font pousser dans leur joli jardin.




Mais dans cette jolie chaumière en pierres, qui s'intègre parfaitement au paysage, ce trouve un salon de thé, avec des mets tout à fait délicieux.



Tout à l'air si bon que l'on voudrait tout goûter ! C'est ce que nous avons fait ou presque ;o)

Scones, Flapjack, Brownie et une belle part de Carrot cake, le meilleur que nous avions jamais mangé. Je me suis permise de demander la recette à la charmante dame du Tea room qui me l'a donné avec un grand sourire.


 Carrot Cake


Pour deux moules à manqué de 20 cm de diamètre

ingrédients :

  • 450 g de sucre de canne
  • 5 oeufs
  • 45 cl d'huile de tournesol
  • 450 g de farine
  • 1.5 c. à c de bicarbonate de soude
  • 1.5 c. à c de levure chimique
  • 1 c. à c de gingembre en poudre
  • 1.5 c. à c de cannelle en poudre
  • 1/2 c. à c de sel fin
  • 1 c. à c d'extrait de vanille
  • 450 g de carottes râpées
  • 150 g de noix de Grenoble
    (j'ai mis des noix de pécan, mais avec les noix de Grenoble c'est meilleur)
Préchauffez le four à 180° C.
mettez le sucre, les oeufs et l'huile de tournesol dans un grand bol et mélangez bien.
Ajoutez la farine par petite quantité, puis le bicarbonate, la levure, les épices, le sel et l'extrait de vanille, mélangez.
Ajoutez les carottes et les noix et incorporez les bien au mélange.

Versez la préparation à part égale dans les deux moules à manqué et enfournez pour 25 à 30 minutes.
une fois qu'ils sont bien dorés, sortez les du four et laissez refroidir.

Cream Cheese


ingrédients
  • 175 g de fromage frais type Phylade... ou St Mo...
  • 450 de sucre glace
  • 125 g de beurre ramolli
  • le zeste d'une orange râpé
Mettez tous les ingrédients dans un saladier et mélangez bien pour obtenir une pâte onctueuse.
Mettez au réfrigérateur. Sortez le une demi heure avant utilisation.




 Alors à vos fourneaux, pour un voyage de saveurs d'outre manche

Bises à tous et à bientôt pour un autre voyage




vendredi 5 mai 2017

Les Dolomites : Des cols à plus de 2000 mètres


Je vous ai longuement abandonnés au bord du lac di Misurina, mais nous reprenons la route à nouveau.
Et quelle route ! Nous allons franchir au moins 7 cols à plus de 2000 mètres d'altitude.
Ça tourne, ça vire, mais c'est beau !

Nous traversons à nouveau Cortina d'Ampezzo pour nous rendre à Canazei par une jolie petite route (2233) qui empreinte le Passo Di Giau







Sur les photos, on ne voit personne, mais ces routes sont très très fréquentées en fait.
Par les cyclistes qui testent leurs mollets, par les motards qui testent leurs pneus et par une foule de touristes.


Nous traversons le village de Rocca Pietore

Pour atteindre celui de Sottoguda, dont la principale activité est la sculpture du fer



Hélas, les orages de la veille ont coupés la route et nous sommes obligés de faire demi tour. Nous retournons sur Cortina d'Ampezzo pour atteindre Canazei par la route nord (les routes R42, R48, S244, S243, S242)


Qu'importe, nous pouvons ainsi franchir d'autres cols.




La route nationale R48 étant elle aussi coupée, nous prenons les départementales.
Arrivée au Passo Falzarego à 2117 mètres.



Nous retrouvons l'adorable petit bus rouge. Nous discutons avec les propriétaires, un jeune couple de slovènes qui nous montre comment ils l'ont aménagé. C'est joliment arrangé !



Toujours par des routes de montagne, nous arrivons au Passo Valparola

Puis le Passo Sella à 2240 mètres, dans les nuages et le froid !

Mais le soleil revient en descendant sur le charmant village de Canazei

Nous trouvons un joli spot pour la nuit au bord de la route.


Canazei est vraiment un village qu'il faut visiter. ces maisons sont vraiment très joliment décorées








Certaines femmes portent encore le costume traditionnel. Ça vous fait penser au Tyrol ? Normal, cette région du Trentin Haut Adige est appelée aussi Tyrol du Sud.


Mais reprenons la route, toujours aussi agréable à parcourir. Nous roulons lentement pour ne rien rater.

Nous nous arrêtons même pour voir si il n'y aurait pas quelques champignons.


Mais nous ne trouverons que des pommes de pin et de très belles orchis

Comme la fin des quinze jours de vacances approche, nous décidons de rentrer par l'Autriche et l'Allemagne. Nous traversons encore une fois Bolzano pensant prendre la route S508 qui traverse le Val di Pennes. Pas de chance, celle-ci aussi est fermée.
Nous repassons donc par Merano pour nous diriger vers le Val Passiria et la ville de San Leonardo di Passiria.


En prenant la photo ci-dessus Jean-Mi a le bonheur de trouver cet énorme mousseron.


Un grand parking plus loin et nous cuisinons le champignon à la crème avec des pâtes.



C'est ça aussi la vie en van, une improvisation selon les cueillettes

Encore un col, le Passo Giovo. Il y avait tellement de zig-zag sur la carte que je n'ai pas résisté à y emmener mon pilote ;o)




Là aussi beaucoup de véhicules, des voitures anciennes, des motos anciennes aussi.


Et même des tracteurs en goguette ;o)

Pour nous mettre dans l'ambiance des futurs pays traversés, nous goûtons un strudel. délicieux !


Après avoir passé la nuit à Vipiteno, fait quelques courses "italiennes" et croisé de sympathiques combis T2,


...nous nous élançons à l'assaut du dernier col et de la frontière autrichienne.


Là aussi la route est magnifique et nos arrêts photos sont fréquents.











Là-haut, les nuages sont présents, et le froid qui va avec. 


On se réchauffe avec un solide casse-croûte fait de produits locaux vraiment très bons

Quand je vous dis qu'il fait froid ...

Le Passo Rombo, notre dernier col à 2509 mètres tout de même !!

A cette altitude vous touchez les nuages ;o)

Mais la descente est vraiment sublime






A la frontière, nous retrouvons nos tracteurs voyageurs.

Et ce superbe véhicule !


Nous voici en Autriche.

Sur la route qui mène par Sölden et Landeck au Lac de Silvretta (Silvrettasee).




Nous atteignons la ville de Bludenz ou nous passerons la nuit dans un très joli camping tenue par une passionnée de jardin très sympathique.



Voilà, fin des fabuleuses Dolomites !! Maintenant nous partons à la découverte de l'Allemagne que nous ne connaissons pas et qui nous réserve de belles surprises.
Inutile de vous dire d'être patients pour la suite, hein ? vous le savez maintenant ;o)
Bises à tous